Fiche Packet First-Aid

 Medical Department: Packets First Aid

 

Photos issues de la collection Gérard Delavallée.

(Sauf mentions contraires)

Les textes et les photos sont la propriété du site. Reproduction interdite.

 

Les pansements First-Aid se composent sous deux modèles principaux. Ceux à usage individuel (Packet,First-Aid) et ceux pour une utilisation collective (Dressing, First-Aid). Le premier à faire son apparition dans l'armée sera le Packet First-Aid, dont l'étude débutera à partir de 1904 par le Surgeon General Medical et sera approuvé par l'armée à partir de 1906. Ce pansement sera contenu dans une boîte en laiton, composée d'un couvercle et d'un fond peints en Olive Drab, dont un anneau sera positionné sur un coin pour accrocher le pansement directement au ceinturon. Devant ce système peut pratique d'accrochage, il sera décidé rapidement de modifier la boite et de lui adjoindre une pochette de transport (Pouch First-Aid Packet). Cette version prendra la dénomination de Packet First-Aid U.S. Army M-1907 et sera produite à 10 millions d'exemplaires au cours des années 1916 à 1918.

 

Version du Packet First-Aid M-1907 fabriquée par Bauer & Black, suivant une commande du 2/11/1916.

 

Ces boites renferment deux éléments: Un pansement stérile et un sachet de deux épingles de sûreté. Le pansement est composé d'une gaze d'une longueur de 2 mètres, sur laquelle est cousue une compresse rendue stérile à l'aide de sublimé, qui est un puissant antiseptique (Bichlorure de mercure dilué à 1/1000). Afin de rendre étanche pour préserver le bandage, afin qu'il reste stérile, le couvercle et le fond seront soudés avec de l'étain et une patte d'arrachage sera installée sur la boîte, pour en faciliter l'ouverture.

Après la première guerre, à la demande du War Department, le Medical Department Equipment Laboratory de Calisle en Pennsylvanie effectuera une série de tests à partir de 1920, pour parfaire ce type de pansement individuel. Il sera produit en très faible quantité à partir de 1929 par les ateliers du Medical Department sous le cahier des charges US Army No 10-2056A du 14/05/1928.

 

Détail du nouveau système de fermeture du Packet First-Aid U.S. Government Carlisle Modele suivant la Specification No U.S. Army 10-2056A du 14/05/1928

 

Ce ne sera qu'à partir de 1940 que le projet fera réellement son apparition, pour une production en grande série. Ce nouveau modèle dénommé Packet First-Aid U.S. Government Carlisle Modele reprendra les bases de la version M-1907, si ce n'est que le fond et le couvercle ne seront plus soudés, mais retenus l'un à l'autre par un jonc en laiton ou en étain et dont un joint en carton faisant la liaison pour effectuer l'étanchéité de l'assemblage.

Le pansement sera lui aussi revu afin que la gaze ne soit plus tributaire d'épingle de sûreté pour maintenir le bandage en place sur la blessure, de par la découpe de bande de serrage directement dans la gaze. De plus, à partir de cette version, la mention Put Other Side Next To Wound sera imprimée en rouge sur la bandage, afin d'indiquer la face à appliquer sur la plaie.

 

 

Fabrication de l'entre deux guerres, par le Medical Department de la nouvelle version du Packet First-Aid, qui se reconnait du fait qu'il n'y a pas de nom de fabricant noté sur le couvercle de la boite.

 

Au millieu de l'année 1941, avec l'entrée du cuivre dans la liste des matériaux stratégiques, le Medical Department doit alors se tourner vers d'autre matériaux, afin de ne pas stoper la production des millions de pansements nécéssaire à l'entrée en guerre imminante de l'armée américaine. Le fer blanc sera retenu pour la conception des boîtes et il restera uniquement le jonc, qui continuera à être produit dans du laiton. En septembre 1941, le contenu des Packet First-Aid,sera complété par l'ajout d'un sachet de Sulfanilamide en poudre (Para-aminophenylsulfamide), qui a pour action, d'éviter les infections. Il sera demandé aux industriels que les fonds des boîtes indiquent la présence de ce nouveau produit dans le contenu des First-aid. Mais des quantités énormes de boîtes non assemblées étaient disponibles chez tous les fabricants et il était inconcevable de la détruire ou de les refondre, car le coût serait trop important. Deux solutions étaient envisageables, la première était de continuer à produire les pansements sans les Sulfanilamides ou d'anoter sur la boîte la présence de ce produit avec un marquage par pochoir. Mais le Medical Department trouva la solution sans que cela coûte le moindre Cent. Il demanda aux industriels de remplacer la peinture Olive Drab, par une peinture rouge, permettant de distinguer rapidement la nouvelle version, des anciennes boîtes sans Sulfa. Le pansement sera inclu dans la liste des équipements fournis par le Medical Department, sous le numéro Item No 20300 de la Classe 2 (Surgical Dressing) et sous la dénommination Packet First-Aid:Carlisle Modele. Toutes les variantes que nous décrivons ci dessous seront sous la même désignation au catalogue des équipements.

 

Détail d'une boite ouverte suivant une fabrication après septembre 1941.

 

Version du Packet First-Aid U.S. Government Carlisle Modele fabriquée de 1929 à l'été 1941. (Boîte en laiton)

 

 

 

Version du Packet First-Aid U.S. Government Carlisle Modele fabriquée du millieu de l'année 1941 à septembre 1941. (Boîte en fer blanc peinte en Olive Drab, sans mention sur le fond, de la présence de Sulfanilamide)

 

 

 

Version du Packet First-Aid U.S. Government Carlisle Modele fabriquée en fer blanc peinte en rouge indiquant la présence de Sulfanilamide, sans mention sur le fond).

 

 

 

Variante correspondante à une version de transition durant l'année 1941, du fait de la présence des deux matériaux sur une même boite. Le couvercle est en laiton, alors que le fond est en fer blanc avec l'indication de la présence de Sulfa. Il s'agit là, d'un besoin d'écoulement d'ancien stock et le fond posséde un marquage inhabituel de ce fabricant, sans doute dû à la reprise du moule d'origine pour y inclure les lettrages. Ces moules seront refait complèmement, dû fait de l'utilisation du fer blanc, qui obligera à revoir le traiement en dureté de l'acier du poinçon et de la matrice de formage.

 

 

 

Version du Packet First-Aid U.S. Government Carlisle Modele fabriquée à partir de septembre 1941. (Boîte en fer blanc peinte en Olive Drab, avec la mention sur le fond, de la présence de Sulfanilamide)

 

 

Avec l'entrée en guerre de Etats Unis d'Amérique et dans un souci d'économie des métaux, une recherche sera effectuée à partir de 1942, pour développer une boîte en plastique en remplacement du fer blanc. La société Tennesses Eastman Corporation, proposera de fournir les deux coques fabriquées à partir de Tenite (Acétale de cellulose). Ce fournisseur distribura aux différents fabricants les éléments de la boite, sans en être l'assembleur. Le jonc, quant à lui, restera toujours en laiton.

 

 

 

Révision complète du Packet First-Aid qui sera approuvé en septembre 1942, résulte des différentes technologies qui ont vu le jour durant la seconde guerre mondiale. Déjà employée dans la protection de matériel du Signal Corps et aussi dans de nouveaux emballages de médicament, les boites en plastique ou en métal, seront remplacées par un papier technique. Ce papier est un complexe bi composant, qui nécéssite une feuille de papier craft sur la face extérieur, d'une fine couche de plastique sur la face interne, dont les deux couches sont assemblées par un papier bituminé. Les bords seront soudés à chaud sur trois face, faisant que ce matériaux protège hermétiquement son contenu. Afin de palier à une fragilité au percement du papier et donc de perdre la stérilité du bandage, le Medical Department fera ajouter un carton parafiné en deux parties coulissantes. Une dont le pansement y est introduit et l'autre carton recevant les deux éléments, de par ce montage, toutes les faces sont protégées.

 

Dernière évolution du Packet First-aid à la fin de l'année 1942. Le pansement de couleur blanc, sera remplacé par une couleur kaki brun. Ce changement de couleur avait un but de camouflage, car les unités combattantes réalisent très vite que les blessés légérs qui une fois renvoyés sur le front, devenaient des cibles potentielles, du fait du pansement blanc. Ce nouveau modèle aura un nouveau numéro de stock et une nouvelle désignation (Packet First-Aid Field Brown Dressing: Carlisle Modele - Item 92082). 

 

 

Les Packet First-Aid Field Brown, seront conditionnés en 10 unités, dont nous vous montrons quelques emballages et fournisseurs différents.

The Américan White Cross Labaratory Inc.

Janesville Cotton Mills Co.

Acme Cotton Products Co.Inc.

 

Les Soldats auront 4 heures de formation par mois, aux gestes de premiers secours et pour cela, le Medical Department dotera les centres de formations, de pansements d'instruction. Les boîtes sont avec deux bandages à usage réutilisable. Ce type de conditionnement est référencé sous la désignation de Packet, First-Aid, for Instruction, 2 et sous le code 2031000.

 

Item 2031000 - Packet, First-Aid, for Instruction,2

Fabriqué par Star Band Co, Inc de New York.

 

Fabriqué par Johnson & Johnson de Chicago.

 

Ce type de bandage sera conditionné en carton de dix unités.

 

 

Page 2 - Fiche Dressing First-Aid

 

 

© usarmydatatadepot - Tous droits réservés | Mentions légales  | Les statistiques

   

 

 Liens partenaires

_____________________

 

 

 Nous contacter-

_________________________

www.usarmydatadepot.com

www.roquefort.fr   usarmydatadepot@outlook.fr

 

www.roquefort-societe.com    
  

 

 

Retour page d'acceuil

   

© 2017 usarmydatadepot